Tout ce qu’il faut savoir sur la liposuccion

Une intervention de liposuccion a pour principe d’éliminer les excédents de graisse située en profondeur sous la peau. On trouve que cette opération est efficace mais aussi à ne pas prendre à la légère. La liposuccion est une chirurgie très pratiquée dans le monde entier et elle est destinée aux femmes comme aux hommes. Comment se déroule-t-elle ? Quel suivi ? Les résultats nécessitent-ils du temps et sont-ils durables ?

Quelles sont les zones éligibles à une liposuccion ?

La liposuccion n’est pas la solution magique qui mène à maigrir, mais elle aide à enlever l’excès de la graisse localisées qui n’a pas été éliminé à l’aide des méthodes habituelles. Cette technique est appelée en second lieu quand le patient rencontre un échec des méthodes d’amaigrissement habituelles et en complément d’une bonne hygiène de vie (exercice physique, alimentation saine, etc.). Elle n’est pas recommandée si le patient souffre d’un surpoids ou d’obésité. La plupart des zones du corps peuvent bénéficier de cette intervention se focalise sur le ventre, la culotte de cheval, les bras, les cuisses, les hanches et encore plus. Une intervention de liposuccion peut aussi être réalisée au niveau du cou, pour gommer le double menton, ou au niveau du visage et surtout les joues, pour souligner l’ovale du visage.

Comment se déroule une lipoaspiration ?

Le déroulement de cette intervention se fait sur 3 étapes :

  • Avant l’intervention : Dans cette étape il est nécessaire d’avoir un bilan sanguin, faire un entretien avec l’anesthésiste et aussi avec le praticien esthétique qui va exercer l’intervention. Un délai de réflexion de 15 jours pour le patient doit obligatoirement avoir lieu entre la consultation et l’intervention.
  • Au bloc : Le chirurgien va induire une petite canule rattachée par un aspirateur sous la peau pour éliminer les amas graisseux à partir des différentes parties du corps. Les incisions sont petites (deux, trois millimètres) et laissent de minuscules cicatrices. L’intervention d’aspiration de graissepeut durer entre 30 minutes et 2h30 (selon la zone traitée), sous anesthésie générale ou locale. La taille des canules s’adapte à la zone aspirée. Leur bord rond, non tranchant, n’abîme pas les nerfs et les vaisseaux.
  • Les suites opératoires : Juste après un ou deux jours d’hospitalisation au maximum, le patient va se lever debout sur ses pieds le plus vite possible mais à noter qu’il y a des douleurs qu’il va ressentir. 4 à 7 jours à compter pour reprendre une activité normale. S’ils ne sont pas résorbables, les fils de sutures sont retirés vers le dixième jour, au moment de la consultation de contrôle post-opératoire. Les bleus ou ecchymoses peuvent durer pour deux à trois semaines. Le résultat final s’estime au bout de trois mois minimums.

Est-ce que la liposuccion est efficace ?

Si le patient arrive au résultat souhaité et une silhouette harmonieuse, il y a un risque d’y voir la graisse qui vient de se réinstaller. Nombreuses sont les femmes qui posent cette question avant de faire appel à cette intervention chirurgicale esthétique. À raison, puisqu’une étude dans ce sens montre que l’effet sur la graisse et le poids n’est que transitoire : six mois à deux ans après, ils reviennent à leurs niveaux initiaux. Donc pour garantir une silhouette fine et harmonieuse, il est conseillé deux mois après l’intervention, de pratiquer un sport avec effet cardio (marche rapide, vélo, danses, fitness…), pendant 45 minutes, 2 à 3 fois par semaine. Aussi à savoir que toute variation hormonale après l’opération constitue une période à risque : changement de pilule, grossesse, ménopause, et encore autres saisons. Un médecin doit accompagner ces périodes pour éviter les variations hormonales : en ajustant la contraception et/ou adaptant le régime alimentaire de la patiente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.