Comment choisir le bon outil pour la démolition de béton ?

Lorsqu’il s’agit de trouver les bons outils pour la démolition du béton, vous pouvez compter sur des experts pour vous fournir des conseils avisés. Votre chantier peut se trouver à l’étape suivante du processus de construction, ou vous êtes peut-être un propriétaire qui cherche à rénover son espace extérieur. Certains travaux peuvent nécessiter le travail d’une entreprise de démolition mais, dans certains cas, vous pouvez compter sur votre propre expertise pour avancer.

Non seulement vous devez évaluer votre tâche et comprendre ce qui doit être fait avant de démolir le béton, mais il est également important de déterminer quels outils fourniront la meilleure force de rupture.

Évaluez votre projet de démolition du béton

Plutôt que d’essayer de démolir un morceau de béton tout de suite, concevez un plan et obtenez un premier aperçu de ce que cela signifie. Par exemple, posez-vous quelques questions avant de commencer, telles que:

  • Disposez-vous d’un véhicule et de moyens appropriés pour transporter les gravats ?
  • La précision est-elle importante ?
  • L’enlèvement nécessite-t-il des machines lourdes, ou l’éliminerez-vous à la main ?
  • Le site est-il accessible ?
  • Quelle est l’ampleur du travail ?
  • Quel est le coût de l’élimination ?
  • Quel est le type de béton avec lequel vous travaillez ?

De nombreux facteurs influent sur la démolition du béton, comme l’ampleur de votre projet. Vous pouvez baser la taille de votre plan de démolition du béton sur la superficie en pieds carrés dont vous disposez. Plus il y a de béton, plus le travail est important et plus il peut coûter cher. Le prix peut également varier en fonction des frais de déversement, et selon que vous faites appel à un entrepreneur ou que vous devez couler du béton neuf. Lorsque vous vous préparez avec un plan solide et que vous savez avec quoi vous travaillez, vous pouvez économiser du temps et des efforts.

Bien que votre première idée puisse être de faire appel à un tiers, il est possible de s’attaquer à la démolition du béton par vous-même si vous vous référez aux méthodes de démolition du béton appropriées. Travailler par soi-même peut également exclure les coûts élevés d’un entrepreneur.

Si vous êtes sûr qu’un projet de démolition est réalisable, ou si vous pouvez compter sur l’expertise d’artisans locaux, vous devrez décider si vous avez besoin d’une équipe complète pour une aide supplémentaire. Il est souvent avantageux d’avoir plus d’une personne sur le chantier, car la démolition de béton implique le levage de charges lourdes et l’utilisation d’outils électriques.

Rassemblez des amis pour vous aider dans vos projets de bricolage et trouvez des voisins qui pourraient avoir les bons outils pour le travail. Sur un chantier de construction, planifiez quel groupe de travailleurs peut effectuer un travail de démolition. Selon l’ampleur du chantier, deux ouvriers démolissent le béton et deux ouvriers transportent les gravats, ce qui peut vous être utile.

Préparez-vous, ainsi que vos ouvriers, à déplacer et à manipuler une quantité importante de matériaux. Si la zone est petite et plus facile à gérer, vous pourrez peut-être travailler seul.

Vous devez également déterminer si vous louerez un camion à benne ou si vous utiliserez votre propre véhicule lourd. Vous devez également déterminer si votre projet de démolition nécessite une fissuration précise dans des espaces plus restreints. Aurez-vous besoin d’une chargeuse à direction à glissement pour ramasser les gravats, ou le travail manuel suffira-t-il avec une brouette ? Si votre site est moins accessible, disposez-vous des moyens adéquats pour l’atteindre afin d’éliminer tout travail supplémentaire ? Enfin, travaillez-vous avec du béton armé ou du béton non armé ?

Lorsque vous évaluez votre projet de démolition, vous devez décider d’un budget, demander de l’aide supplémentaire et apprendre quel niveau de travail est attendu.

Ce que vous devez savoir avant de vous lancer

Avant de vous lancer dans votre projet de démolition, vous devez prendre en compte plusieurs aspects du travail – Par exemple, vous devrez :

1. Créez une zone sûre

La désignation d’un environnement contrôlé – que ce soit sur un chantier de construction ou dans votre jardin – peut empêcher le béton d’endommager le revêtement, les fenêtres et d’autres zones susceptibles d’être endommagées. Vous pouvez éviter les projections de béton et les éclats d’obus en installant une feuille de plastique, comme le polyéthylène, sur le béton.

Le couverture en plastique emprisonnera les éclats d’obus et emprisonnera la poussière pour créer un espace de travail plus sûr. Trouvez un moyen de maintenir le polyéthylène en place lorsque vous enlevez du matériau avec un cric ou un marteau. Si vous travaillez dans une zone contrôlée, vous pouvez vous protéger, ainsi que vos travailleurs, des éclaboussures de béton.

2. S’appuyer sur une équipe de deux personnes

Savoir comment casser du béton a beaucoup à voir avec les bons outils, mais il s’agit aussi de créer un système à deux personnes. Dans la plupart des cas, vous aurez besoin du soutien de votre équipe pour mener à bien un projet de démolition. La meilleure chose à faire est de former une équipe de deux personnes : une personne martelant et un levier.

Alors que la première personne utilise des outils manuels ou électriques pour briser le béton, l’autre utilise un levier pour séparer les morceaux, accélérant ainsi le processus. Cette méthode aide à créer des fissures profondes au lieu de gratter la couche supérieure.

Commencez par les coins et travaillez vers le centre du béton. Essayez de ne pas frapper le même endroit plus d’une fois, car cela ne fera qu’ébrécher la surface, ce qui la rendra plus difficile à casser. Si une section ne se fissure pas, passez à une autre zone jusqu’à ce que vous formiez une fracture.

Utilisez un levier comme une pioche pour détacher et séparer les morceaux de béton cassés. Veillez à dégager chaque section au fur et à mesure que vous avancez, car les morceaux peuvent encore s’accrocher les uns aux autres, ce qui rend difficile le démantèlement des matériaux environnants.

Utilisez l’extrémité pointue d’une pioche ou d’un autre outil pour séparer les morceaux par les fissures existantes. Poussez les morceaux pour les séparer, puis utilisez l’extrémité large de la lame pour écarter le matériau.

3. Coupez les barres d’armature et le câblage

Que faire en cas de présence de barres d’armature ou d’autres câblages ?

Bien qu’il soit difficile de s’en rendre compte à la surface, de nombreuses dalles de béton comportent des armatures pour aider le matériau à résister aux dommages. Si vous avez affaire à des armatures, coupez les fils pendant que vous travaillez à briser le béton. Sinon, les lignes maintiendront le matériau ensemble comme prévu.

Divisez la dalle en petits morceaux, coupez les fils ou les barres d’armature et séparez le béton en allant vers le milieu. Si vous avez affaire à des fils, utilisez des pinces à boulons ou des pinces à fil, et s’il y a des barres d’armature, utilisez une scie à mouvement alternatif.

4. Réfléchissez à votre stratégie d’élimination

Une fois que vous avez cassé du béton, vous ne pouvez pas le mettre dans une poubelle ordinaire. Au lieu de cela, vous devez vérifier les réglementations de recyclage locales et nationales pour voir où vous pouvez apporter vos matériaux. Certains centres peuvent accepter les déchets gratuitement, tandis que d’autres peuvent facturer une somme modique. Ces coûts peuvent augmenter si les décombres contiennent des barres d’armature ou de l’acier.

Si vous disposez du moyen de transport adéquat, comme un camion, vous êtes en bonne posture. Cependant, vous devrez peut-être louer un véhicule lourd ou une remorque pour transporter le béton. Il est également utile de déterminer le nombre de voyages nécessaires pour livrer les débris au centre de recyclage. Le béton nécessitera-t-il cinq ou 25 chargements ? Réfléchissez aux ressources dont vous disposez et si la location de machines lourdes est nécessaire.

5. Investir dans les outils nécessaires

Travailler avec les bons outils de démolition du béton peut faire la différence entre un travail excessif et un travail stratégique. Vous devrez considérer quel type d’outil est le mieux adapté à vos applications. Par exemple, vous pouvez choisir entre un marteau-pilon, un marteau-piqueur et une masse.

Vous aurez également besoin d’une brouette robuste pour transporter les gravats. Au lieu de remplir la brouette à ras bord, faites des voyages plus petits et plus faciles à gérer jusqu’au camion. Si vous essayez de vous surpasser en mettant le plus de débris possible dans votre brouette, vous serez épuisé au troisième passage. Pensez également à louer une brouette motorisée ou une machine lourde si vous avez besoin d’un soutien supplémentaire.

Le fait d’avoir une idée claire de ce qu’implique un projet de démolition vous aidera à créer un environnement sûr et vous donnera les ressources nécessaires pour aller de l’avant avec votre plan.

De quels outils ai-je besoin pour casser du béton ?

Les meilleurs outils pour briser le béton dépendent de votre projet et de ce que vous cherchez à réaliser avec le matériau.

Voici quelques outils dont vous pourriez avoir besoin :

  • Des coupe-boulons
  • Du plastique polyéthylène
  • Une barre de frappe
  • Une scie à mouvement alternatif
  • Des équipements de sécurité comme des lunettes, des gants et des protections auditives
  • Une brouette

En plus de la liste habituelle de pinces coupantes et de levier, vous avez également le choix entre une masse, un marteau-piqueur ou un marteau-piqueur.

Utiliser une masse

Les masses sont idéales pour les dalles de béton moins épaisses. La combinaison d’une masse et d’un peu d’huile de coude permet de faire la démolition sans avoir recours à un outil électrique. Si vous travaillez avec du béton d’une épaisseur supérieure à quatre pouces, le travail devient plus difficile à gérer.

Vous aurez peut-être intérêt à vous exercer avec une masse avant d’investir dans un outil électrique. La démolition manuelle sur les petits projets vous permet de travailler avec ce que vous avez, ce qui vous permet d’économiser de l’argent sur des outils lourds qui ne sont peut-être pas nécessaires.

L’idée est de soulever la masse et de la laisser tomber. Utilisez une main pour saisir la zone la plus proche de la tête tandis que l’autre main se trouve à l’extrémité du manche. Soulevez la masse aussi haut que possible, puis laissez-la tomber, en faisant glisser votre main vers l’extrémité au fur et à mesure que le marteau descend. Laissez le marteau faire le travail pour vous.

Commencez par frapper le coin extérieur de la dalle de béton, du trottoir ou de l’escalier, puis allez vers le centre. Pour faciliter le processus, vous voudrez d’abord extraire le matériau se trouvant sous le béton, qui est souvent du sable. En créant de l’espace, vous pourrez briser le béton plus facilement, car le matériau de base ne vous gênera pas. Sortez les morceaux cassés au fur et à mesure avec une pioche.

Les marteaux-piqueurs sont idéaux pour les tâches de démolition plus petites et plus faciles à gérer que vous pouvez probablement effectuer vous-même.

Utiliser un marteau-piqueur

Si vous avez une énorme dalle de béton dont l’épaisseur dépasse quelques centimètres, l’utilisation d’un marteau-piqueur est votre meilleure option. Cet outil peut briser le matériau à l’aide d’un ciseau pointu très puissant.

Vous pouvez décider quel type de marteau-piqueur convient à votre application en fonction de ses caractéristiques, de sa disponibilité et de son prix. Vous devez également vous assurer que vous pouvez gérer la puissance de l’outil. Déplacer le marteau-piqueur tout en martelant la surface nécessite beaucoup de contrôle.

Un marteau-piqueur est un outil électrique idéal pour la démolition du béton. Il existe quatre sous-catégories de marteaux-piqueurs, à savoir les marteaux rotatifs, les marteaux de démolition, les marteaux combinés et les marteaux briseurs. Chacune se spécialise dans une tâche particulière pour diverses applications. De nombreux travailleurs du secteur de la construction font référence aux marteaux perforateurs comme un terme général pour tout produit qui creuse dans le béton. Cependant, il existe une distinction entre les options rotatives et les marteaux perforateurs.

Le marteau perforateur est un outil polyvalent doté d’un couple élevé et capable de percer dans toute une série de matériaux, mais il n’a pas de fonction de burinage, ce qui signifie qu’il est mieux adapté aux projets de forage légers.

Une perceuse rotative est dotée d’un piston électro-pneumatique qui produit une énergie d’impact élevée pour démolir le béton dans toutes les applications. Elle peut disposer d’un mode marteau seul pour fissurer le béton et peut résister à des conditions difficiles

Vous avez également la possibilité d’opter pour un marteau combiné qui utilise un système électro-pneumatique percutant pour produire un impact. L’outil dispose d’un mode rotatif et d’un mode marteau seul pour former de grands trous ou pour percer du béton dur. 

Le marteau-piqueur de démolition est le meilleur choix lorsque vous voulez démolir du béton. Il n’est pas équipé d’un embout rotatif et ne peut donc pas percer. Il se concentre plutôt sur le burinage, la rupture et le ciselage du matériau. Un marteau de démolition est idéal pour des projets de différentes tailles et applications, comme la démolition d’escaliers en béton, démolition de dalles, de patios, de trottoirs et autres.

Enfin, les marteaux de démolition fournissent les coups les plus importants lorsqu’il s’agit de briser du béton. Ils peuvent briser des dalles de béton mais ne sont idéaux que pour les surfaces planes.

Utiliser un Marteau pilon

Un marteau pilon, également connu sous le nom de marteau burineur, est un outil manuel léger qui offre un meilleur contrôle lorsque vous travaillez dans des espaces restreints. Par exemple, si vous démolissez autour de la maison et que vous vous trouvez à proximité de portes, de fenêtres et d’autres endroits fragiles, un marteau burineur vous permettra d’atteindre les petites zones et les coins serrés. L’outil de démolition est également utile pour travailler sur des dalles de béton obscures qui ne sont pas plates. Ils vous donnent un meilleur contrôle lorsque la précision est vitale.

L’une des choses essentielles à retenir est la façon dont vous orientez la pointe du marteau. Dirigez l’outil vers le bas en formant un angle pour ébrécher le béton. Si vous dirigez la pointe de l’outil vers le bas, elle frappera le même endroit, créant un trou au lieu de briser le matériau.

Choisir le bon outil pour le travail peut être difficile, mais si vous disposez des bonnes informations et faites confiance à un expert pour vous conseiller, vous vous sentirez rapidement prêt pour le travail.

Comprendre vos modes de fonctionnement

En fonction de ce que vous essayez d’accomplir, différents outils offrent différents modes de fonctionnement.

Par exemple, il existe des opérations distinctes lorsque vous cherchez à percer ou à fissurer du béton. Les marteaux rotatifs sont idéaux pour former des trous, tandis que d’autres outils électriques vous aident à briser le béton en vous permettant de passer des fonctions de rotation aux fonctions de martelage.

Si vous utilisez un marteau-piqueur, une mèche en pointe de ciseau peut concentrer la force du marteau pour fissurer le matériau plus rapidement. Veillez à reculer votre marteau-piqueur de quelques centimètres après avoir formé chaque fissure pendant que quelqu’un d’autre enlève les gravats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.