Assemblage d’un tenon mortaise sur charpente : les étapes à suivre

L’assemblage des éléments d’une charpente peut se faire de différente manière. Vous pouvez pour cela prioriser la méthode « tenon-mortaise » qui est une pratique facile à réaliser. Cela ne devrait pas prendre beaucoup de temps si vous vous tournez vers un spécialiste pour intervenir. Ce dernier ne laissera rien au hasard sur les étapes à suivre.

L’importance de ce type d’assemblage

Ce mode d’assemblage consiste principalement à construire une pièce solide avec une languette. Celle-ci sera amenée à se combiner avec une mortaise sur une autre pièce. La pose de cet élément se fait en principe à l’aide d’une cheville en bois. Cela implique l’insertion d’une partie mâle dans une partie femelle. Ce type d’intervention est souvent recommandé pour réaliser la charpenterie d’un toit.

Notez que vous pouvez contacter un expert comme cet artisan couvreur charpentier dans le Marne sur ce site : https://www.couvreur-facadier-51.fr/ pour réaliser les travaux à votre place si vous le souhaitez. Vous obtiendrez de ce fait une construction solide et parfaitement rigide. Vous pourrez profiter de la résistance de votre habitation depuis la toiture en optant pour le tenon-mortaise.

L’intervention commence par la réalisation d’un tenon

Vous devez savoir que le tenon est une partie d’une pièce réalisée avec du bois. Il se présente normalement sous une forme parallélépipède rectangle avec une découpe bien faite. Vous verrez aussi que cet élément est parfaitement taillé pour s’adapter à votre toiture. La réalisation nécessite en principe une prise de la largeur de l’autre pièce qui sera emboitée.

Il faut avoir la même mesure sur la première pièce jusqu’à son extrémité. Vous allez pouvoir former ce dernier jusqu’à obtenir la forme rectangulaire dont vous avez besoin. Il est important d’avoir les bons outils pour travailler correctement. Pensez à solliciter un couvreur charpentier si vous ne vous sentez pas capable.

Vient ensuite la conception de votre mortaise

Concernant la mortaise, il faut faire attention à ce qu’elle soit assez solide pour supporter le tenon. La combinaison de ces deux éléments vous garantira une liaison parfaite pour votre charpente. Il faut de ce fait dimensionner le tenon que vous envisagez d’emboiter à travers la fente. Il vaut mieux marquer cette mesure avec la pièce qui recevra l’élément.

N’oubliez pas de vous procurer un maillet et un bédane pour réaliser votre projet comme il se doit. Il faudra aussi faire attention à ne pas trop creuser le bois de votre charpente pour éviter de l’affaiblir. Il est plus judicieux de réaliser de petites touches successives jusqu’à atteindre votre objectif final.

L’ajustement de l’assemblage pour finir

Il faut noter que l’assemblage tenon-mortaise est une méthode traditionnelle qui est facile à réaliser. L’intervention d’un spécialiste est toutefois indispensable pour ne rien laisser au hasard. Il ne faut pas oublier que les deux éléments doivent s’ajuster correctement pour obtenir le résultat que vous attendez.

Il est important de bien respecter la longueur ainsi que la largeur du tenon tout comme celles de la mortaise. Il est plus judicieux d’utiliser des outils modernes pour vous faciliter le travail. Un spécialiste ne vous décevra pas si vous ne disposez pas des éléments qu’il faut pour travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.